Comment choisir un octopus ?

Tout pour le plongeur

Octopus Beuchat_VR

Comment choisir un octopus ? Ce que l’on appelle OCTOPUS est généralement  le deuxième étage souvent de couleur jaune qui se trouve connecté au premier étage de votre détendeur. A ne pas confondre avec le détendeur secours qui est un détendeur composé d’un premier et d’un second étage pouvant être identique à l’Octopus.

La règlementation et les indications ci-dessous distinguent les deux configurations :

Octopus : Le modèle peut être d’une marque différente de celle du détendeur. Par contre, il est important que la technologie de ce deuxième étage soit compatible avec le premier étage de votre détendeur. Je prends en exemple les détendeurs LEGEND d’Aqualung  ou MK17 de Scubapro. La moyenne pression (ou pression intermédiaire suivant les notices) de ces détendeurs augmente de manière significative avec la profondeur. Je vous conseille de choisir un Octopus compensé pour éviter que celui-ci ne se mettre à fuser en profondeur. Pour tous les détendeurs équipés d’un deuxième étage compensé classique la sélection est beaucoup plus ouverte et un Octopus non compensé généralement moins onéreux peut parfaitement convenir. En cas de doute, n’hésitez pas à consulter un professionnel pour vous guider dans le choix de votre OCTOPUS.

Détendeur secours : Il s’agit d’un ensemble composé d’un premier étage et d’un deuxième étage. C’est un ensemble distinct du détendeur principal et impératif suivant la règlementation Française pour les encadrants et les guides de palanquées. Il peut également être fortement recommandé pour les plongées techniques et les plongées en eaux froides. Il est impératif que l’ensemble 1er et deuxième étage soient de la même marque  et que l’ensemble soit normé par le fabricant. Si vous voulez être en conformité avec la règlementation, vous ne pouvez pas fabriquer un détendeur en associant des produits de marque différente. Là encore vous pouvez vous rapprocher d’un professionnel pour accompagner votre choix.  

Découvrez nos octopus !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :